HAUTE

22467766_1915763675339927_3376632850768683839_o.jpg

Un très beau projet made-in-France porté par deux amoureux de musique ayants grandi aux États-Unis. Anna Majidson est passionnée de jazz et Romain Hainaut de hip-hop, donnant naissance à Haute.

C’est au sein de l’université canadienne McGill à Montréal que le projet est né. Étudiants tout deux la musique et la philosophie, ils se rejoignent dans un projet haut en couleur, aux sonorités hip-hop/R’n’B.

Avant Haute, Anna était chanteuse et guitariste dans son propre groupe de Gypsy jazz puis elle se tourna vers le R’n’B et la Soul, et Romain était beatmaker. Au fil du temps il a pu mixer avec des artistes comme Synapson, Darius, A-Trak ou encore KlangkarusselLeur duo de haute-couture permet l’assemblage d’une excellente qualité vocale avec des productions travaillées qui plaisent et pourront s’adapter à de nombreuses circonstances.

Depuis leur premier single Down en 2014, Haute a sorti plusieurs titres et 2 EPs (2015/2016). Leur dernière bombe Shut me Down annonce peut-être la couleur d’un prochain album, enfin, on espère.

 

Publicités

MANAKY

Capture d’écran 2016-03-01 à 19.05.16

Partons en Europe de l’Est pour faire la rencontre de 3 hongrois passionnés par le reggae. Manaky, signifiant « Monarchie » en Jamaïcain, est né dans les rues de Budapest il y a quelques années seulement.

Composé de trois amis ayant grandis dans les influences du reggae, ils revisitent aujourd’hui ce style d’une belle manière. Se définissant comme un trio reggae-soul / hip-hop, leurs productions sont d’une admirable qualité quand on sait que c’est du 100% fait-maison !

Zsolt Krecsmary (voix/batterie), Andras Kalman (clavier) et Andras Koroknay (basse) sont peu suivi sur le net mais ils continuent à nous proposer des compos authentiques, aux textes travaillés et entraînants.

Je vous laisse comme seul juge de ces jeunes artistes et leur premier album (gratuit) :

Boombox

BoomBox-1-Wakarusa-8mw-724x481

Nous nous attaquons aujourd’hui à un groupe très particulier de rock psychédélique et d’électronique.
Boombox est un duo américain qui s’est créé en 2004 par la rencontre de Zion Godchaux avec Russ Randolp.  Ces deux compères, depuis leur plus jeune âge, n’ont jamais quitté le monde de la musique. En effet, Zion a un diplôme d’ingénieur musical et Russ est chanteur, compositeur et producteur de musique depuis une dizaine d’années.
C’est donc en 2004 que ces derniers se rencontrent et forme cet impressionnant duo de rock psychédélique et électronique aux touches funk, soul, R&B et house.

Leurs compositions sont excellentes, les vinyles et ‘beats’ envoyés par Zion suivies de la guitare et de la faible voix de Russ nous détendent peu à peu, tout en entrainant un petit déhanché. Ces petits airs gentils et rythmés vous rappellerons surement des artistes comme Metronomy ou encore Foals.
Leur troisième album «Filling in the color», sorti en janvier sous le label Heart Of Gold Records, est plutôt réussi et reflète le style bien à lui de Boombox.

À écouter le matin pour se motiver tranquillement ou bien le soir pour être OKLM !

Très sympathique !

MàJ : et leur dernier EP ‘Beat & Pieces‘ sorti janvier 2016.

Merci Max !

José James

jose-james-652x367

Un peu de jazz en ce vendredi avec un artiste qui nous vient de Minneapolis, fils de saxophoniste panaméen. C’est à l’âge de 14 ans que José James découvre le jazz, influencé par son père, et commence à chanter à l’âge de 17.

Malgré une certaine passion pour le rap, il conserve un amour certain pour le jazz et la soul qui se reflétera dans toutes ses compositions.

C’est en 2006, lors d’un concours de jazz, que José et ses musiciens se font remarquer par le DJ de la BBC qui leur propose de signer sur son label Bronswood Recordings. Son premier album The Dreamer, parut en 2008, qui rend hommage à Martin Luther King est très bien accueilli par la critique Jazz et au-delà.

Après une collaboration prestigieuse avec le pianiste belge Jef Neve pour le label Impulse!, José James sort son quatrième album No Beginning No end (2013) où la participation d’artistes comme Emily King, Hindi Zahra ou encore le pianiste Robert Glasper en font un album de très haut niveau dans la sphère jazzy.

Sa voix aux nombreuses possibilités nous offre un album profond et calme que l’on aimera écouter tranquillement le soir, avec ou sans amis.